Je vous survivrais!!!

Aller en bas

Je vous survivrais!!!

Message par Lissa J. Jones le Ven 29 Aoû - 10:36

Identitée:




Nom: Jones
Prénom: Lissa Jaya
Surnom: Lily
Sexe: Féminin
Age: 23 ans
Pays natal: Névada
Metier: Survivaliste


Description:



Description Physique: Lissa est une jeune femme assez particulière. Aussi bien physiquement que mentalement. On dit d'elle que c'est une originale, du moins pour les plus polis, les autres la traitant plutôt de barge. Il faut dire que son style n'est pas franchement des plus communs. Chez elle tout est dans l'utile, et rien dans le jolie. C'est son mode de vie. Plutôt fine et sportive, elle mesure un bon mètre soixante-cinq, a de long cheveux rose formant de longues dread qu'elle se plait à décorer de ressort ou de boulons, on sait jamais ça peut servir. Elle a de jolie yeux bleu et un visage aux trais assez grossier du genre taillé à la machette... C'est son père qui s'amusait à la décrire ainsi. En bref, ce n'est pas franchement une figure de beauté. Elle n'est pas moche non plus! Mais ce n'est pas le genre de femme sur qui on se retourne pour ses beaux yeux... Plutôt pour la traiter de marginal. Elle est généralement vêtue de vêtement assez près du corps et bien couvrant, le genre de truc qu'on trouve chez les trappeurs ou encore à l'armée. Elle ne quitte jamais ses rangers à coque et se couvre généralement d'une cape sombre à grande capuche. En bref, des habits utiles pratiques chauds etc, mais pas des plus saillants.

Description mentale: Le moins qu'on puisse dire est que Lily ne manque pas de caractère. En même temps il en faut pour briller aux yeux de son père, le maître des survivaliste, un homme brisé par la mort de sa femme, persuadé de l'imminence de la fin du monde... Elle a grandi dans un bunker, et n'a donc aucun attrait pour tous ce qui est futile. Pas e genre de petite fille à jouer à la Barbie quoi... Non elle, elle préférait jouer à éplucher le lapin pour le repas, à se faire des moufles avec sa douce fourrure où à tailler des flèches pour papa. Des jeux aussi utiles qu'instructifs. Elle n'est ni méchante ni sans cœur, mais disons simplement qu'elle n'est pas des plus sociable non plus. La vie n'a pas été facile avec elle, à l'école elle n'avait jamais d'amis, tous préférais se moquer de ses cheveux rose et de ses tenue étrange qu'elle affectionnait particulièrement, et à l'âge de seize ans elle a donc décidé de se retirer du circuit scolaire. Elle sait lire, écrire, compter, même deux par deux. (et nouer ses chaussure! Wink ) Pour le reste faut pas lui demander de calculer la circonférence de son bunker, elle ne sait même pas ce que c'est! Elle a de l'humour, généralement noir et rarement drôle, mais elle aime a tenter de faire des blagues qui finissent généralement en gros bide. Ses meilleurs amis? Son frère et son arbalète. Elle suit à la lettre le code du bon survivaliste que lui a enseigné son vénéra père, et la première règle est: Si c'est moi ou les autres.... C'est moi et tempi pour les autres! En bref on ne joue pas au héro on survit!

Equipement de départ:
-Une arbalette en bois, du genre précise mais pas très rapide.
-Un masque a gaz dont la cartouche de charbon est usée. (a trouver plus tard)
-Une paire de lunette nocturne cassée. (à réparer plus tard)

Compétences:
Lissa est une excellente tireuse, que ce soit avec un flingue, un arc ou encore mieux son arbalette. Elle loupe quasiment jamais sa cible! De plus c'est une survivaliste hors paire, elle sait se débrouiller a la perfection dans la nature.

Point fort: Sang froid, bonne forme physique.
Point faible:Sens de l'orientation a chier, humour bidon, pas très sociable.


Histoire:


Comme dit plus tôt, Lissa a grandi dans un bunker à l’écart de la ville. Son père, un ex marine devenu légèrement parano suite à l’une de ses missions en Amérique du sud, avait développé une véritablement passion pour le survivalisme. Persuadé que la fin du monde était proche, il avait décidé, à la mort de sa femme, d’emmener ses deux enfants loin des tumultes de la ville, et les entraîna à devenir de bon petit soldats expert en survie.  Autant dire que ce style de vie marginal n’a pas aider Lissa à se faire des amis ni à se sociabiliser.

A l’âge de seize elle quitta donc l’école et se concentra sur son entraînement de façon intense. Apprenant le maniement de toute sorte d’arme, ainsi que la chasse ou la fabrication de toute sorte de choses utiles pour des situations d’urgence ou de précarité soudaine … Du genre post apocalyptique. L’arbalète devint vite son arme de prédilection, et elle appris a la manier comme personne.  Elle passait ses matinées à la boutique de son père, qui tenait une armurerie aux abords de la ville, et ses après mdi avec son frère à s’inventer toutes sortes de scénario catastrophe dans le but d’élargir leur connaissance dans la matière. Son frère William était plutôt doué à l’arc et celui-ci l’accompagnait un peu partout. Du coup à eux deux, ils passaient généralement pour de sauvages braconnier aux yeux de quiconque les croisaient dans les bois. Mais pas de quoi inquiéter la petite famille.

La nuit ou l’infection commença, Lissa n’était pas rentrée chez elle. Partie sur les pistes d’un daim, elle s’était trop écartée du bunker pour pouvoir rentrer avant la nuit, et avait donc décidé de bivouaquer en pleine nature. Elle ne se rendit donc compte de rien sur le coup. Alors qu’en ville s’était la panique totale, elle dormait paisiblement à la belle étoile, étendue sur un lit de mousse improvisé au pied d’un arbre. Ce ne fut que le lendemain qu’elle se rendit compte du drâme qui se tramait.

Alors qu’elle allait pour rentrer chez elle, dans le but de rassurer son père et son frère, elle décida de faire un rapide détour par la ville qui se situait juste à la lisière de la forêt où elle était. Pas besoin de faire un grand détour, elle allait juste chercher de quoi faire un petit déjeuner convenable et rentrer au bunker… Il était très tôt et le soleil ne s’était pas encore levé. Pourtant elle ne doutait pas un instant de trouver une boulangerie ouverte à cette heure si matinale…. Mais c’était sans compter sur l’horreur qui l’attendait en ville.

A peine fut elle sortit du bois que les premiers qui de panique et d’agonie parvinrent à ses oreilles. Curieuse elle décida d’aller voir de quoi il s’agissait et ne fut pas déçu du détoure. Dans les rues c’était un bordel pas possible. Les gens semblaient être devenus complètement fous ! Ils se battaient les uns contre les autres, poussaient d’horribles grognement, le sol était tapis de sang noircis en séchant. Toute la nuit avait dû être un véritable carnage. Des cadavres juchaient les trottoirs, et il lui semblait bien que certain avait été dévoré comme par des bêtes sauvages… Restant sur ses gardes, il fallut un moment a Lissa pour comprendre l’ampleur de la situation. En fait, ce fut une scène aussi ignoble qu’incongru qui la mise sur la voix. Attiré par un nouveau cris d’agonis, provenant d’une femme au vu du son, elle s’approcha d’un jardin et resta un seconde a regarder avec dégoût, une petite fille de même pas dix ans, dévorer les entrailles de celle qui devait être sa mère. Celle-ci était encore vivante. Pas pour longtemps certes, mais la voir se tortiller de douleur sous les dents de cette petite fut une vision qui perturba Lissa au plus haut point.

-Tout le monde est devenu fou…. La fin du monde est proche. Murmura t’elle a elle-même avant de tourner les talons. Il faut que je retrouve Liam et mon père ! S’affola t’elle ensuite avant de repartir en courant vers son bunker.

Sur place elle trouva toute sorte d’objet leur appartenant éparpillé au sol, et la porte du bunker elle était étrangement fermée de l’extérieur comme lui indiquait le cadenas qui en empêchait l’ouverture… Etaient-ils partis sans elle ? Un frisson de panique saisi son cœur mais d’un souffle elle se reprit et entrepris d’ouvrir la porte grâce à la clef qu’elle avait. Ceci ne lui prit qu’une minute, mais à peine eu-t-elle ouvert la porte que le bruit d’un grognement significatif arriva à ses oreilles…. Décidé à avoir le cœur net sur ce qui s’était passé, elle s’arma de son arbalète et descendit doucement dans l’obscurité de cet endroit qui lui était si familier. Le bruit de grincement d’une chaise qu’on aurait poussé malhabilement lui signala que quelque chose approchait, et les grognements la mise en garde sur ce qu’elle trouverait. Ce fut son père qu’elle vit avancer dans sa direction… Du moins ce qu’il en restait. Une flèche était plantée dans sa mâchoire, rentrant d’une joue et sortant de l’autre. Il avançait vers elle en traînant les pieds et son regard était clairement éteint… Comme celui de la gamine qui bouffait sa mère un peu plus tôt. Elle comprit donc qu’elle ne pouvait rien pour lui. Et que Liam était partit sans l’attendre. C’est surement lui qui avait fermé le bunker justement, cherchant à y enfermer l’abomination qu’était devenu leur père.

Lissa devait le retrouver, mais avant elle devait s’équiper et sortir de là. Son arbalète déjà avec elle, elle fit un rapide tour de la pièce et y dégota une paire de lunettes à vision nocturne qu’elle jugea utile avant de la mettre sur son front. Elle se souvenait parfaitement du jour où son père les lui avait offertes après qu’elle soit parvenue à rapporter son premier gros gibier. Un souvenir qu’elle chérissait. Elle récupéra également un masque à gaz et alla pour ressortir de la avant que son père, tous lent soit-il dans sa nouvelle condition, ne l’attrape. Hélas dans sa hâte elle ne vérifia pas les cartouche de carbone qui allaient avec son masque, et courant pour ressortir de ce qui était à présent une prison morbide pour la chose qu’était devenu son père, elle se prit les pieds dans une marche. Son nez tapa le sol dans une douleur fulgurante. Pantelante elle se releva et remarqua avec horreur que l’un des carreaux de ses lunettes était brisé. Les voilà inutilisable pour l’instant. Il lui faudrait trouver de quoi les réparer…. Plus tard. Pour l’instant elle voulait partir le plus loin d’ici possible et tenter par tous les moyen de retrouver son frère. C’est ainsi que l’aventure de Lissa commença dans ce merdier absolue.
avatar
Lissa J. Jones

Messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 27
Localisation : Quelque pars dans ce merdier...

Feuille de personnage
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous survivrais!!!

Message par Logan Warren le Ven 29 Aoû - 21:50

Pour moi c'est tout bon !

Validay !
avatar
Logan Warren
Admin - Survivant
Admin - Survivant

Messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2014

Feuille de personnage
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur http://risingdead.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum